Il devient impossible de recruter. Vraiment ?

L’économie retrouve des couleurs, et classiquement, le marché de l’emploi repart à la hausse, en particulier sur les fonctions cadres. 

Plus que jamais, il appartient aux cabinets de conseil en recrutement de s’adapter aux fluctuations du marché. 

La raison ? L’effet « stop and go » : quand il est atone, le marché place les entreprises en situation de force, en raison du volume d’offres peu élevé. Lorsque l’activité repart, le rapport de force s’inverse, et le marché se tend.

En zoomant sur les fonctions cadres et dirigeants, les chiffres confirment cette tendance, puisque le taux de chômage dans la catégorie atteint actuellement un niveau inférieur à 3,5%.

Cet état de fait a forcément des répercussions opérationnelles, alors même que les employeurs conservent les mêmes exigences, en termes de délais et de critères de sélection, et les mêmes contraintes budgétaires.

Très sollicités, les meilleurs candidats en recherche active disposent alors souvent de plusieurs offres. Pour le chasseur de têtes, cette situation nécessite de consacrer encore plus de temps d’investigation, pour identifier les profils recherchés, et pour convaincre les meilleurs d’entre eux de se lancer dans ce nouveau challenge plutôt qu’un autre.

S’il est de notre responsabilité de mettre en oeuvre tout notre savoir-faire pour finaliser la mission, notre rôle consiste aussi à alerter nos clients, en toute transparence, sur les réalités du marché. Ceci dans une relation de confiance, où nous veillons à approcher des candidats forts d’une expérience, d’une culture et d’un potentiel qui apporteront durablement leur valeur ajoutée à l’entreprise.

Qualité, précision, fiabilité, connaître les atouts de son client, savoir évaluer le candidat et valoriser ce qui le motivera dans sa décision : tels sont les engagements qui fondent notre démarche, et sur lesquels les équipes de EAGLE CONSEIL ne sauraient transiger.